Pages écrites

Publications

Crédits

Participation à des événements

Un peu de moi

L’étincelle s’est allumée d’un coup… J’avais six ans quand la maîtresse d’école nous donna un devoir: écrire une histoire courte, en nous disant que la meilleure serait choisie pour une petite représentation. J’écrivis d’un seul jet un récit sur des crapauds et des cygnes que je lus à haute voix, sans hésitation: je sentais le poids du regard de mes amis sur moi et quand je les ai regardés à mon tour, leur regard était rempli d’étonnement… Ils me regardaient comme si j’avais accompli un petit miracle et – quand nous dûmes voter – tout le monde, absolument tout le monde, m’indiqua. Je n’ai jamais plus eu autant de doigts pointés vers moi et je gagnai.

Depuis, je n’ai jamais cessé d’écrire: au début, je l’ai fait juste pour moi, en élaborant de nouveau les contes de mes auteurs préférés, en inventant de nouveaux personnages ou des fins alternatives pour les dessins animés qui me passionnaient le plus et, il y a quelques années, j’ai participé à mes deux premiers concours nationaux: “Lanciano dans la BD” et “Lucca Project Contest”, gagnant la première place à tous les deux et commençant ainsi à publier mes travaux.

Je n’ai pas choisi par hasard la métaphore initiale: entre l’écriture et moi, cela a été amour au premier coup, de celui qui vous empêche de penser à quoique que ce soit, de celui qui vous fait beaucoup souffrir, mais qui met racines en vous et qui reste là, même quand vous croyez que tout est vraiment fini… Si quelqu’un prenait mon cœur dans son poing et le serrait très fort, un jus d’encre en jaillirait, sur cela je n’ai aucun doute.

Ce que j’aime écrire

Depuis que je me fais appeler “Moleskina” – je me réfère au calepin utilisé par des écrivains comme Hemingway, Wilde et beaucoup d’autres (la Moleskine est ce qui se rapproche le plus à cet acessoire où sont nées toutes mes histoires, des premières aux dernières) – j’écris un peu de tout, même si jusqu’à présent je me suis presque exclusivement consacrée à l’écriture des scripts pour bandes dessinées.

Ces derniers temps, j’explore différents domaines: sujets pour le cinéma, contes pour les enfants et je travaille à mon premier roman, sans oublier le journalisme… Dans le fond, sur le blog que j’ai soigné pendant des années – Jus d’encre – j’ai atteint mon record de visites en dénonçant une annonce scandaleuse d’une société qui cherchait un magasinier “enclin à la subordination”. Je ne peux que sourire en repensant à la manière dont je fus présentée à un groupe de scénaristes beaucoup plus connus que moi, la même semaine de la publication du post. “Vous savez qui est cette jeune fille?” demanda l’un d’eux “Moleskina…”. Il me sembla presque d’entendre les points de suspension, vu l’emphase avec laquelle mon surnom fut prononcé. Cet épisode ainsi que beaucoup de petits et grands succès que j’ai obtenus depuis que je suis écrivain, ont rendu toujours plus forte l’envie d’élargir mes horizons. Actuellementt je suis une professionnelle indépendante et je peux écrire sur quoi que ce soit.